Charism

Tout institut religieux se définit par une spiritualité et un charisme. Toutefois l’accent peut être mis sur l’un aspect comme sur l’autre. La spiritualité est  ce qui soutient la vie de prière d’une congrégation religieuse et le charisme est l’action concrète qui en découle et qui répond aux besoins concrets de l’Eglise et de la société. Cet engagement concret est très souvent l’expérience de foi du fondateur ou de la fondatrice. C’est sa manière particulière de comprendre et d’interpréter le message évangélique, qui suscite des personnes à se regrouper autour de lui ou d’elle afin de cheminer par cette voie à la suite du Christ.

Le charisme est généralement un aspect de la vie terrestre du Christ. Dans les évangiles, on voit bien, Jésus qui prêche, qui enseigne, qui guérit, console, qui compatit etc.   En ce qui concerne les Prêtres du Sacré-Cœur de Jésus, le charisme déhonien est un charisme ouvert qui s’adapte aux besoins  des peuples et du temps en un moment de son histoire. Le numéro 30 de notre règle de vie stipule clairement que la congrégation n’est pas fondée pour une œuvre précise et le numéro 32 quant à lui  précise que l’engagement concret doit cependant tenir compte de nos orientations apostoliques.

Prenant appui sur l’expérience de  foi du père Dehon en tant que vicaire et fondateur à Saint Quentin, le charisme déhonien s’appuie sur trois orientations apostoliques avec en esprit l’intention d’oblation-réparatrice. Il s’agit entre autres de l’adoration eucharistique quotidienne comme un service rendu à l’Eglise, la présence dans le monde de la culture à travers l’éducation, la communication, la lutte pour la justice et la paix et enfin l’activité missionnaire, qui est l’évangélisation des peuples.